Coaching et Team Building

Coaching et Team building ?
De nos jours, il y a eu tellement d’articles rédigé sur le coaching, il suffit de saisir le mot sur les moteurs de recherche et voilà : 286.000.000 en 0,5 seconde !
Dans cet article nous allons apporter un éclairage sur ce qu’est un coaching professionnel et un team building : qu’est ce c’est, ça consiste en quoi, à qui sont ils destinés, quelles sont les pratiques sur le marché (Marocain et à l’International), quelles sont les précautions à prendre en compte.
Définition du Coaching :
Selon la Fédération Internationale de Coaching (ICF : www.coachfederation.org) considérée comme le référent mondial et National du métier en ayant posé le référentiel des compétences, le coaching professionnel est défini comme : une relation de partenariat entre le coach et son client (individu ou équipe) pour l’aider à réaliser sa vision ou ses objectifs efficacement.
Le coaching suscite des questionnements amenant les clients à la découverte d’eux-mêmes, ce qui hausse leur niveau de perception et de responsabilité. Ceux-ci bénéficient d’une structure d’accompagnement, de soutien et d’une précieuse source de feedback. Le processus en coaching aide les clients à définir et atteindre leurs buts professionnels et personnels plus rapidement et plus facilement qu’il en serait possible sans l’intervention d’un coach.
NB : le coach est garant du processus, des outils déployés, de l’éthique de sa pratique, il n’est nul le responsable du résultat, il a un engagement de moyens.
Types de Coaching :
Il y a différents types de coaching et donc différents types de Coachs : de vie, de couple, de parents, de transition, de carrière, d’orientation, de Dirigeants, d’équipe, de groupes…
Dans le cas de notre article, nous allons faire un zoom sur le coaching d’équipe, le coaching de groupe et le team building qui est traduit en Français au mot à mot par la cohésion d’équipe pour apporter les éclairages nécessaires aux questionnements posés ci-haut.
Le coaching d’équipe ?
Il s’agit d’accompagner une équipe pour réaliser (ou construire) un but commun à ses membres (vision partagée), le processus est différent du coaching individuel car c’est l’équipe, son harmonie et sa performance qui deviennent les enjeux de l’accompagnement.
Par exemple : accompagner les membres de la Direction Commerciale à construire une vision Business Commune, à améliorer la performance de leur entité.
Le rôle du coach d’équipe est de vérifier les éléments suivants :
Le niveau de maturité de l’équipe :
 Engagement
 Identification
 Valeurs Le système :

 L’organisation
 Les processus
 La finalité Le mode de communication :
 Les relations
 La cohésion Le style de Management :
 Style
 Relations de pouvoir
 Co-responsabilité Le Contexte :
 Besoins

En fonction des éléments de son diagnostic, le coach adopte la démarche adéquate à chaque demande.
Le coach aide le Manager et son équipe à prendre conscience de leur état des lieux, de les challenger et de les amener à proposer les pistes d’actions convenables.
En coaching, il s’agit surtout de processus, et dans le cas du coaching d’équipe, l’accompagnement se fait par étape et en plusieurs séances en respectant le niveau d’avancement de l’équipe et de ses membres.
Les Managers posent des questions du genre (surtout ceux qui découvrent l’approche) :
Est-ce que ça marche ? Est ce que les collaborateurs vont s’impliquer ? Comment je vais mesurer les résultats ? Ah mais on a déjà fait appel à des consultants et ça n’a rien donné !! On leur a fait plusieurs formations de développement personnel mais rien !
Réponses :
Le coaching d’équipe n’est pas de la formation ni de la consultance !
Tout d’abord, il s’agit d’une demande, claire et précise faite par le leader, de l’accompagner avec les différents membres de son équipe pour l réalisation d’un objectif déterminé.
Le processus se passera en plusieurs séances, ou l’équipe avec le Manager et le coach co-construiront leur propre modèle qui leur convient et tient compte de leurs moyens et de leur réalité.
Est-ce que ça marche ?
Oui ça marche, quand il y a respect du processus et des 11 compétences du coaching et de l’implication managériale.
Remarque : il se peut qu’à la fin du processus soit organisé une journée de team building (selon le jargon marché)
(photo coaching d’équipe)
Le coaching de groupe :
Le coaching de groupe est un accompagnement de plusieurs individus partageant la même problématique mais pas les même sens ou vision commune.
Exemple : coaching de plusieurs personnes sur la thématique prise de parole en public, ils peuvent venir d’horizons différents, de plusieurs départements de la même organisation mais leurs objectifs sont personnels.
Le rôle du coach est de garantir le processus, de mettre en place un cadre adéquat et propice aux échanges et au développement personnel de chaque membre du groupe.
Le coach vérifie la demande et les objectifs individuels et avance dans le processus en tenant en compte le rythme et l’énergie de chacun.
Les techniques utilisées sont celles du coaching individuel, mais visent l’élaboration de solutions partagées par les participants autour d’objectifs qui sont traduits en plans d’action individuels.
En entreprise, le coaching de groupe favorise l’échange de pratiques entre pairs ou départements, il permet de trouver en groupe des solutions à des problématiques communes, à mettre en place des pratiques de gestion plus efficaces dans les équipes.
Exemple :
Un groupe peut être constitué du responsable Achat, Marketing, Commerciale, Service client, Service Informatique => autour de la problématique ‘résiliations clients’
(Photo Coaching de groupe)
Le team building (TB):
Tel que je l’avais expliqué il y a quelques années, le team building en dehors de la traduction du terme en cohésion d’équipe, d’une manière opérationnelle et pratique, il fait référence à un événement déterminé dans le temps (1, 2 ou 3 jours : tout dépend des budgets alloués) pour un objectif précis : soit une rencontre de bien être et de loisirs des équipes, autour de la cohésion de l’équipe, communication, vision..
De nos jours, le TB est la forme d’animation donnée à la rencontre de l’équipe.
Nous remarquons 2 grandes formes de TB :
La première où l’objectif est de récompenser les équipes par une sortie, des activités fun et un séjour outdoor pour ressourcer les énergies. En général, ce genre d’événement sont confiés à des agences d’événementiels qui programment des ateliers et animations très alléchantes.
Le deuxième cas, lorsqu’il y a un réel besoin de travailler sur problématiques vécues par les équipes, il un TB avec l’intervention de coach qui va concevoir des ateliers pédagogiques en réponses aux besoins et le mode d’intervention se renforcera par des workshops ludiques appropriés.
Un coach qui intervient dans un TB devrait être outillé en approche systémique, intelligence collective et à l’aise avec la gestion des différentes dynamique.
(photo TB)
À travers mes expériences personnelles de coaching d’équipe et de groupe (voir mon article sur le sujet de juin 2012), je considère toujours que le travail avec les participants de différents horizons et personnalités est une réelle opportunité de faire grandir la pratique de coaching car le coach fait émerger plus souvent son intelligence situationnelle, sa créativité et adaptabilité car chaque groupe est unique
Je modélise à chaque intervention : une demande= un cas= une proposition unique

Rédigé par Jihane LABIB
Date 10-06-2016
Destinataire Magazine Qualimédia,
parution d’Août –Septembre 2016